RETOUR A LA LISTE
DES ARTISTES

Gaëtan DE SÉGUIN

Janvier 2015, attentat de Charlie Hebdo. Dans ses terres audoises, Gaëtan DE SÉGUIN, qui a toujours peint des silhouettes humaines depuis son enfance, réagit immédiatement avec son pinceau : « J'ai tout de suite eu envie de voir mes personnages se rassembler et déborder de la toile ». Les foules apparaissent. Les évènements se répètent, les foules se pressent, la démarche de multiplication de l’artiste s’amplifie.
Des personnages nombreux sur la toile, mais qui ne fonctionnent que par leur intégration à l’ensemble. Parfois, ils sont rapidement individualisés (des stries, des rayures de couleurs différentes, des cercles, sans quasiment aucun visage), mais le travail reste un travail sur la masse.
Un individu s’extrait de la foule, qui reste en filigrane discret, et devient parfois sujet à part entière. Il est grand, d’un contour brut qui renoue avec ceux des peintures rupestres. Il n’a pas forcément de visage, mais il joue, il médite, il retrouve une vie de couple, la vie reprend ses droits : le multiple a mené au singulier.
Selon un principe identique mais inverse pour ses paysages, Gaëtan DE SÉGUIN en rassemble les petits formats pour créer une foule complexe de paysages. On y décèle l’influence de son terroir, tout près de la Méditerranée et de l’Espagne, oliviers, lauriers roses, pins, vigne et cyprès à perte de vue.
« Je recouvre ma toile d’une couleur dominante très dense, presque criarde. Ensuite cette sous-couche est entièrement recouverte. La tonalité redevient claire et les teintes se fondent dans un camaïeu de gris colorés. A partir de là je peux commencer à peindre en ajoutant ou en soustrayant de la matière. La musique que j’écoute alors va rythmer l’apparition du groupe. En grattant avec les outils les plus divers je peins tout autant qu’avec brosses et pinceaux. Chaque aspérité, chaque rayure est un motif unique qui caractérise l’individu tout autant qu’il lui permet de se fondre dans une dimension beaucoup plus globale et abstraite ».
Gaëtan DE SÉGUIN est né en 1971. Formation artistique (ESAG Penninghen), puis différents métiers liés de près ou de loin au dessin et à l’illustration. Et enfin le choix plus radical de la peinture. Il vit et travaille dans sa maison atelier près de Narbonne, entouré de sa femme danoise et ses trois enfants.




































cliquez sur une image
pour l'agrandir...

"Corian 6"

bois, 73x73cm

"Foule de paysagee"

technique mixte, 9x20x20 = 60x60cm

"J+ 288"

technique mixte sur toile, 80x80cm

"J+ 408"

technique mixte sur toile, 80x100cm

"J+ 416"

technique mixte sur bois, 80x80cm

"J+ foule aux visages"

technique mixte, 4x50x50 = 100x100cm

"J+ foule pastel"

technique mixte sur toile, 100x100cm

"J+ homme main blanche"

technique mixte sur toile, 60x73cm

"J+ le collier jaune"

technique mixte sur toile, 80x80

"J+ le grand nu"

technique mixte sur toile, 130x88cm

"J+ l'équipe "

technique mixte sur toile, 60x60cm

"J+ les débuts"

technique mixte sur toile, 100x100cm

"J+ l'homme au U orange"

technique mixte sur toile, 4x80x80 = 160x160cm

"J+ visages pâles"

technique mixte sur toile, 60x60cm

"J+homme au F"

technique mixte sur toile, 4x40x40 = 80x80cm

"La fourche pin"

technique mixte, 50x50cm

"Les îles"

technique mixte sur toile, 50x50cm

"Trois sous trois pins"

technique mixte sur toile, 50x50cm